L'anxieux

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Google
 

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 >

SMS-rêveur

Publié le samedi 1 mai 2004

Grand consommateur de SMS vers Isabelle, voici une étude comportementale de France Télécom du 23 février 2003:


Chat web, envoi de SMS sur son téléphone mobile : plus de 6 milliards de SMS ont été envoyés en France, dont 28 millions le 1er janvier dernier par les clients Orange, et près de 4 millions d'internautes participent régulièrement à des forums de discussion. Le développement rapide de ces nouvelles formes de communication accompagne de nouveaux usages, en devenant un véritable phénomène de société : ils permettent une plus grande confidentialité et deviennent un outil privilégié pour transmettre des émotions.
Vous pensiez ainsi qu'écrire une lettre d'amour appartenait à un siècle passé ? Détrompez-vous : déclarer sa flamme par écrit est à nouveau " tendance " et à la portée de chacun grâce aux chats web et aux SMS. C'est ce que révèlent les travaux menés par les chercheurs de France Télécom R&D qui ont analysé le rôle de ces outils de communication dans la construction de la relation sentimentale et amicale.
En facilitant le travail de l'imaginaire grâce au mode écrit de l'échange, en libérant des appréhensions liées au jugement d'autrui et en favorisant l'expression de confidences intimes difficiles à " dire " oralement, les chats web et les SMS constituent de formidables espaces de rencontre et de discussion qui empruntent les codes de la séduction, entre imaginaire et réel. Il s'agit avant tout d'un jeu, au sens de loisir, de divertissement et d'amusement, qui vient du désir de se découvrir à travers la rencontre de l'autre, pratiqué à n'importe quel moment de la journée, voire de la nuit, autant par les hommes que par les femmes. La pratique des chats web et des SMS donne naissance à 4 modèles de relations affectives : le modèle de la rencontre amoureuse, de l'amour au quotidien, de la recherche sans fin de connaissances nouvelles et de l'entretien d'un réseau de familiers.

A la recherche de sa dulcinée ou de son prince charmant

Le plaisir du jeu de séduction est ici poussé à son maximum et repose sur le désir jamais épuisé d'une concordance entre un idéal amoureux et une personne en chair et en os. Les chats web et SMS alimentent ce désir puisqu'ils reposent essentiellement sur la représentation imaginaire de l'autre à travers la perception que l'on s'en fait : " C'est marrant ce genre de rencontre, on a parlé, on s'est dit un tas de trucs sur soi ou sur l'autre et puis on s'imagine quelqu'un, c'est marrant de la rencontrer et de voir si cela correspond à ce qu'on a pu s'imaginer " (Gilbert, 38 ans). Les chats favorisent le dévoilement progressif et réciproque des participants autour de 4 codes établis :

· le choix d'un pseudo évocateur est essentiel : il doit attirer l'attention et susciter des correspondances, sans pour autant mentir sur la personnalité de l'individu (ce qui rendrait impossible toute rencontre !). L'approche se poursuit ensuite à travers une description standardisée de soi appelée " ASV " (Age, Sexe, Ville),
· la prise de contact permet à chacun de se présenter à travers un jeu de questions-réponses sur l'âge, la localisation, les goûts musicaux, les hobbies et la description physique,
· l'échange des numéros de téléphone mobile a lieu lorsque le début de la relation laisse présager de plus grandes affinités, et qu'il y a un espoir de rencontre possible,
· la rencontre physique est le moment crucial : la réalité sera-t-elle à la hauteur de l'imaginaire ? Le plus souvent, elle se traduit par l'effondrement de l'idéal amoureux projeté sur l'autre, voire la rupture complète du lien et est aussitôt remplacée par l'excitation d'une nouvelle recherche.

S'aimer au quotidien

Avec les SMS interpersonnels, chacun peut écrire des mots d'amour au moment où les émotions sont ressenties. C'est une façon originale de manifester sa présence à l'autre et d'être relié en permanence avec son amoureux. En 2002, le nombre de SMS envoyés via Orange s'est ainsi élevé à plus de 3 milliards. Les SMS permettent de gérer les conflits en évitant la confrontation orale et directe entre les deux correspondants : ils tempèrent les émotions agressives et calment les excès d'orgueil narcissiques. Enfin, ils sont à l'origine de l'invention d'une grande variété de langages amoureux où les abréviations et la phonétique occupent une place centrale. Toutefois, cet espace de liberté se borne au SMS : les règles d'écriture reprennent leurs droits dès lors qu'il s'agit de communiquer dans des situations où l'enjeu n'autorise pas les fantaisies d'écriture.

Les rencontres éphémères et virtuelles

Dans ce troisième modèle de relation amoureuse, l'objectif est d'élargir son horizon et d'enrichir son expérience personnelle à travers des rencontres avec des personnes qui appartiennent à un milieu d'origine, géographique, culturel, différent du sien. C'est ici le plaisir de faire connaissance qui motive l'utilisation des chats : " J'aime bien communiquer, parler de choses et d'autres, quand on a un petit coup de cafard, on va se raconter nos vies et c'est bien d'avoir des personnes qui ne connaissent pas nos vies, qui sont neutres, et c'est bien de faire des rencontres " (Chantal, 21 ans). Le fantasme d'égalité physique ou sociale et de connexion avec l'ensemble des individus joue un rôle prédominant. Si la recherche d'un dialogue orienté sur un contenu choisi n'est pas absente, c'est le plaisir de l'instant qui domine, selon une " logique de consommation des relations humaines " qui explique le caractère éphémère et typiquement virtuel de ces relations.

De l'amour à l'amitié : vers une nouvelle intimité relationnelle

Il s'agit ici d'aborder des questions très personnelles, ou de chercher du réconfort auprès de nouveaux amis : " Peut-être qu'on parle plus facilement avec ces personnes-là qu'avec d'autres qu'on voit tous les jours. Je ne sais pas. J'ai l'impression qu'on dit plus de choses " (Lasfer, 19 ans). Quatre éléments caractérisent cette nouvelle forme relationnelle : une amitié désincarnée, favorisant une communication en miroir aveugle où c'est surtout soi-même que l'on cherche ; une amitié sexuée où les discussions deviennent un mode de découverte de l'autre sexe très appréciée des adolescents pour lesquels la pudeur et l'ignorance rendent difficile d'aborder certaines questions en face à face ; une amitié de confidence et de soutien réciproque caractérisée par des discussions orientées vers le partage d'expériences de vie et de révélations intimes ; une amitié renouvelable, sans engagement quant à la durée de la relation.

Chats web, chats SMS et SMS interpersonnels : mode d'emploi pour une déclaration amoureuse

Pour bien comprendre comment des relations affectives peuvent naître par le biais de ces outils, il est essentiel de savoir ce que recouvre chacune de ces pratiques de communication : le chat web est accessible en se connectant à différents sites Internet organisés par thème (musique, cinéma, etc.) ou par âge (14-18 ans, 18-25 ans, etc.), ce sont surtout les étudiants qui l'utilisent ; le chat SMS est un espace de discussion par mini-messages, accessible d'un téléphone mobile en s'inscrivant auprès du service chat proposé par les opérateurs, il concerne plutôt les lycéens ; et enfin les SMS interpersonnels correspondent aux mini-messages envoyés depuis un téléphone portable vers un autre sans avoir besoin de se connecter à Internet ou à un serveur, ils intéressent tous les amoureux, quel que soit leur âge (davantage les adultes).

http://www.francetelecom.com

Fête du bonheur

Publié le samedi 1 mai 2004

Fête du bonheur avec le logo de mon site Linux préféré: http://lea-linux.org/

undefined

JF

Sacré Sarko

Publié le vendredi 30 avril 2004

/dotclear/images/4185231415.jpg

http://fr.news.yahoo.com/040429/294/3rqau.html

L'Empreinte d'Isabel

Publié le dimanche 25 avril 2004

Untitled Document

coloris noisette

    Isabel

 

Sont disponibles en coloris blanc ou noisette:

0115

String

38 - 48

0315

Slip

40 - 50

0915

Soutien-gorge classique

D
E
F
85
-
120

Incontournable

Publié le samedi 24 avril 2004

Voici un site incontournable pour les créateurs sous PHP:
Les ZérOs

undefined

JF

Vacances

Publié le vendredi 16 avril 2004

Et voilà les congés tant attendus. Ouf! Donc silence radio pendant quelques jours. Au programme, cerf-volant, rando et .... dodo. Et puis j'me secoue! Ouais, même sans ma douce Isabelle, il faut que j'ai plein de trucs à lui raconter au retour. Peut-être sera-t'elle fière de moi, un peu. A bientôt.

JF

Pinguin

Mon trésor

Publié le mercredi 7 avril 2004

Quel bonheur de revoir mon Isabelle. Ce sont des moments où je suis vraiment heureux d'être amoureux et je me noie dans son regard. J'aurais voulu lui prendre la main mais ... pas le courage.

JF

Coeur

Je suis tombé dans sa toile

Publié le mardi 6 avril 2004

Je suis tombé dans sa toile sans rien faire, me laissant guider par une si charmante compagnie. Trop tard, je suis pris!

Toile

JF

C'est tellement vrai !!!

Publié le mardi 6 avril 2004

Les hommes? Une nature si fragile!

"Tu deviendras un homme, mon fils" ! Certes, mais plus fragile que les femmes. Dès sa naissance, le petit mâle souffre d'un retard de 4 à 6 semaines dans son développement. Enfin, par rapport aux filles ! Une avance qu'elles conservent par la suite.

Par voie de conséquence, elles réussissent bien mieux leur parcours scolaire. Et ce phénomène continue tout au long de la vie. Une fois devenus adultes, les garçons doivent souvent faire face à de nombreuses maladies : diabète, alcoolisme, cancer du poumon... Autant d'affections liées au mode de vie certes, à une forme de fragilité psychologique aussi. Or ils ont tendance à en ignorer les symptômes. Par ignorance ou par aveuglement volontaire. Car la vérité fait peur et sur ce point au moins, ils ne sont pas bien braves...

Le traitement de la maladie s'en trouve logiquement retardé, et le risque de décès augmenté. Voilà pourquoi dans de nombreux pays, les femmes survivent aux hommes. Parfois pendant des années. Les parents doivent porter davantage d'attention à la santé de leurs fils. Ils doivent aussi changer leur manière de considérer le sexe masculin.

Il faut nous y faire : l'homme n'est pas invulnérable. Et voilà qu'en plus de cela, cette étude devrait l'inciter à suivre l'exemple féminin! Allons, un peu de courage que diable...

(Destination Santé)

Ne m'oublies pas, Isabelle

Publié le dimanche 4 avril 2004


Florent Pagny - Mon Amour Oublie Que Je L'aime

Quand elle s'en va dans la colère
Comme dans un pays loin de moi
Et quand elle fait toute une affaire
D'une faiblesse qui me passera

Quand elle s'en va dans la douleur
Avec ses cheveux dans les yeux
Pour un rien qui prend de l'ampleur
Qui prend de l'ampleur pour si peu

Mon amour oublie quelque chose

Quand elle s'en va dans la tristesse
Qu'elle se réfugie en enfance
Comme au sein d'une chambre secrète
Dont elle seule détiendrait la clé

Quand elle s'installe dans le chagrin
Quand l'orage gronde dans ses yeux
Qu'elle est prête à tout pour un rien
Pour un rien tout remettre en jeu

Quand je sens dans ses yeux
Comme un départ de feu
Mon amour oublie que je l'aime
Quand je sens dans ses yeux
Comme un départ de feu
Mon amour oublie que je l'aime
Mon amour oublie que je l'aime

Quand elle fait des remparts de ses pleurs
Quand elle me défend d'approcher
Quand j'attends que revienne le goût
De sa main caressant ma joue

Avant qu'elle n'accepte le gage
De revenir à la raison
Que je dissipe les nuages
D'un baiser posé sur son front

Quand je sens dans ses yeux
Comme un départ de feu
Mon amour oublie que je l'aime
Quand je sens dans ses yeux
Comme un départ de feu
Mon amour oublie que je l'aime

Quand elle s'en va dans la colère
Comme dans un pays loin de moi
Et quand elle fait toute une affaire
D'une faiblesse qui me passera

Quand je sens dans ses yeux
Comme un départ de feu
Mon amour oublie que je l'aime
Quand je sens dans ses yeux
Comme un départ de feu
Mon amour oublie que je l'aime

Gestion du stress

Publié le jeudi 1 avril 2004

La première journée de formation des cadres dynamiques (ce n'est pas un poisson d'avril!) sur la gestion du stress: Tout un programme pour moi. J'ai encore de très bons scores dans les tests de l'influence sur stress sur soi. N'empèche que ça vaut dix séances chez mon psy inactif. Par exemple, je peux mettre un nom sur mon état d'esprit: Ce sont des erreurs de logique!

1) Le raisonnement dichotomique, c'est l'interprétation des événements suivant deux axes, par exemple bons et mauvais. La relativisation est inexistante.
Exemple : "On existe que quand on gagne." Si pour un 8 ne pas gagner est une preuve de faiblesse, il pourrait peut-être prononcer cette phrase.

2) L'inférence arbitraire, c'est une conclusion élaborée à partir d'un fait isolé de son contexte. Exemple : "Paul est habillé en bleu, c'est pour m'embêter…"

3) L'abstraction sélective, c'est isoler un fait de son contexte mais sans nécessairement en tirer de conclusion. Ca peut servir à justifier un état émotionnel. Exemple : Je dis "Paul n'est pas là", mais je ne relativise pas avec le fait que tous les autres sont présents.

4) La maximalisation et la minimalisation, c'est le fait de majorer ou minorer l'importance ou les conséquences d'un évènement. Exemple : "J'ai eu 9 en bio, c'est dramatique !" ou "J'ai eu 9 en bio, c'est le top !"

5) La surgénéralisation, c'est tirer des conclusions générales et définitives à propos d'événements qui ne sont pas du même ordre. Exemple : ma femme m'a plaqué, "toutes les femmes sont des…"

6) La personnalisation consiste à s'attribuer des responsabilités qui ne sont pas du tout (ou pas uniquement) de notre ressort. Exemple : "Si je lui avais parlé, elle n'aurait pas eu cet accident."

7) L'étiquetage, c'est un jugement global concernant nous-même ou autrui. Exemple : "X n'est qu'un tocard."

8) Le raisonnement émotionnel : La pensée est directement conditionnée par l'émotion. Exemple : "Je sens qu'il ne m'aime pas."

9) Les "Je dois" et "Il faut", c'est explicite. Exemple : "Je dois absolument réagir, sinon tout le monde va penser que je suis faible."

Chercher l'erreur!

JF

Pingouins

Publié le mardi 30 mars 2004

Depuis que je suis allé à Montréal, j'ai une tendresse pour les pingouins. Pas seulement parce qu'ils sont l'éfigie de mon OS préféré Linux mais parce qu'ils sont patos sur la terre ferme et si habiles dans l'eau. Un peu comme moi, en fait !!!
Linux
Donc sur le lien à gauche, allez voir les pingouins de Montréal par leur webcam.
JF

Une soirée chez Aline

Publié le mardi 30 mars 2004

Hum! Que c'est bon de se faire dorloter. Ce soir, soin du visage offert par Isabelle. Chez Aline. J'avoue que je me suis endormi quelles minutes et je n'ai pas vu passer l'heure du soin. J'ai même quelques frissons lorsqu'elle m'a massé la nuque. Hum!
C'est une bonne expérience même pour un homme. D'ailleurs, on ne s'en vante pas mais les soins du visage ou du corps sont de plus en plus en vogue au masculin.
A renouveller, donc ...
JF

Ouf ! ;)

Publié le dimanche 28 mars 2004

La circoncision protège du SIDA, selon une étude

LONDRES (AP) - Les hommes circoncis risquent sept fois moins de contracter le virus du SIDA que les autres, selon une étude indienne publiée vendredi par la revue médicale "The Lancet".

"C'est environ la neuvième étude portant sur plusieurs mois ou années et sur des hommes séro-négatifs et c'est la neuvième consécutive qui constate un effet significatif" de la circoncision, a déclaré Robert Bailey, professeur d'épidémiologie à l'Université de l'Illinois de Chicago.

Il n'est pas lié aux auteurs de l'analyse, Robert Bollinger et ses collègues de l'Ecole médicale et de l'Institut national de recherche sur le SIDA de l'Université Johns Hopkins de Pune.

Le Pr Bailey estime comme les responsables de l'étude que les cellules du prépuce pourraient être particulièrement sensibles à l'infection.

Le rapport entre la circoncision (ablation de la peau qui recouvre l'extrémité du pénis) et un risque réduit de contamination par le virus VIH a été relevé dès 1987 au moins, dans une étude réalisée au Kenya par le Dr William Cameron de l'Université canadienne de Manitoba.

L'étude de Pune, qui porte sur 2.298 hommes séro-négatifs suivis par trois cliniques de la ville, montre par ailleurs que les sujets sont en revanche aussi susceptibles que les hommes non-circoncis de contracter d'autres maladies sexuellement transmissibles comme l'herpès ou la syphilis. AP

http://fr.news.yahoo.com/040326/5/3pvre.html

Les ongles

Publié le samedi 27 mars 2004

Quand se ronger les ongles devient handicap

Se ronger les ongles, parfois jusqu’au sang, n’est pas sans conséquence, notamment sur le plan social. A côté des traitements locaux, pas toujours très efficaces, les thérapies comportementales méritent d’être connues.
L’onychophagie est le terme médical désignant la tendance à se ronger continuellement les ongles. Particulièrement fréquente durant l’enfance et l’adolescence, elle relève d’une instabilité légère, comme celle observée chez les enfants nerveux. Selon la définition, « elle permet de libérer les tensions sur le mode symbolique d’un compromis entre l’agressivité (envie de mordre) et le plaisir oral (succion du doigt) ». Les traitements locaux comme les vernis amers à appliquer sur les ongles n’ont qu’une efficacité très variable. Cependant, cette habitude, exceptée si elle est associée à des troubles psychomoteurs (tics, manipulation des cheveux, etc.), est le plus souvent passagère et anodine.
Sauf que le fait de se ronger les ongles, parfois jusqu’au sang, peut avoir des conséquences graves, notamment sur le plan social.
A côté des nombreuses techniques plus ou moins empiriques qui vont de la punition à l’aloès sur les ongles, et qui toutes sont plus ou moins efficaces, le renversement d’habitudes est une technique comportementale injustement méconnue dans notre pays.
Des scientifiques ont donc cherché à démontrer l’efficacité de cette thérapie comportementale en la comparant à un placebo. Ce dernier reposait sur une simple discussion portant sur l’onychophagie, tandis que le renversement des habitudes consistait à apprendre au sujet à repérer parfaitement et exactement les moments où il se ronge les ongles puis, à lui faire substituer ce comportement par un autre, comme par exemple se secouer le poignet pendant une minute.
Il apparaît clairement que cette méthode est plus efficace que le placebo, comme en témoignent les photos des ongles avant et... après !

11/06/2003
Dr Isabelle Eustache

Sources :
Twohig M.P. et coll., J. Clin. Psychiatry, 64 : 40-48, 2003.


Parse error: syntax error, unexpected T_DNUMBER, expecting ')' in /mnt/104/sda/4/f/anxieux/dotclear/ecrire/tools/bbclone/var/access.php on line 1881