L'anxieux

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Google
 

Femme libérée

Publié le mercredi 31 août 2005

Elle est abonnée à Marie Claire
Dans L'nouvel Ob's elle ne lit que Brétécher
Le monde y a longtemps qu'elle fait plus semblant
Elle achète Match en cachette c'est bien plus marrant

Ne la laisse pas tomber
Elle est si fragile
Etre une femme libérée tu sais c'est pas si facile

Au fond de son lit un macho s'endort
Qui ne l'aimera pas plus loin que l'aurore
Mais elle s'en fout, elle s'éclate quand même
Et lui ronronne des tonnes de "je t'aime"

Sa première ride lui fait du souci
Le reflet du miroir pèse sur sa vie
Elle rentre son ventre à chaque fois qu'elle sort
Même dans "Elle" ils disent qu'il faut faire un effort

(...) Cooky Dingler

Son souffle

Publié le vendredi 26 août 2005

Son coup de fil m'a fait un bien fou.Il a brisé mes colères, mes soucis, mes problèmes, mon quotidien en quelques mots. Sans créer d'espoir, cet espoir inutile. Elle voulait me faire plaisir.

Elle est heureuse, elle va bien, elle vie avec ceux qu'elle aime et lui donne à sourire. Cela va lui paraître trop court, c'est sûr.

Donc, la laisser loin de mes préoccupations, juste l'entendre, l'entendre vivre, l'entendre me parler, entendre sa voix.

Et imaginer: Elle est belle, sur la plage, souriante, les yeux pétillants de malice, ses cheveux courts au vent. Elle marche. Sa silhouette troublante au soleil.

J'ai hâte de la voir, de l'embrasser. Elle me manque tellement. Elle n'en saura rien, de peur de lasser, je me tairai.

Trop bon, trop con

Publié le mercredi 24 août 2005

J'ai mangé ce midi avec un ami. Repas court sans entrain, nous qui sommes pourtant assez gais ensemble. Je n'aime pas ses idées trop arrêtées: Il ne laisse pas la chance aux gens de changer avec le temps.
Il me trouve trop gentil avec mon entourage. "Trop bon, trop con", me dit-il. C'est vrai, que lorsqu'il m'arrive d'ouvir les yeux, je suis parfois déçu. Et alors!
Il me trouve trop sympa dans les affaires. C'est vrai que j'aime les négociations gagnant-gagnant. Et alors! Pourquoi faut-il écraser son fournisseur ou son prestataire quand l'objectif que je me suis fixé est rempli?

J'essaie d'être intelligent et malin, même si je suis surtout tétu comme une mule!

Le temps

Publié le mardi 23 août 2005

Il me faudra beaucoup de temps et d'absence pour guérir de cette histoire.

Il me faudra aussi sûrement une autre passion pour effacer cet engagement.

Le temps ...

Elle me manque terriblement

Publié le mardi 23 août 2005

Se donner à plus de 100 %

Publié le mardi 23 août 2005

Vous êtes-vous déjà demandé ce que ça voulait dire de se donner à plus de 100 % ?
Voici une réponse qui donne à réfléchir...

Considérant que...
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z valent :
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26

Alors...
T R A V A I L 20 18 1 22 1 9 12 = 83%
E N G A G E M E N T 5 14 7 1 7 5 13 5 14 20 = 91%
C O M P É T E N C E 3 15 13 16 5 20 5 14 3 5 = 99%

On s'approche du résultat, n'est ce pas ?

Alors...
A T T I T U D E 1 20 20 9 20 21 4 5 = 100%
D I S C I P L I N E 4 9 19 3 9 16 12 9 14 5 = 100%

Wou-hou, impressionnant, non? Continuons...

V A N T A R D I S E 22 1 14 20 1 18 4 9 19 5 = 113%

On vient de péter le 100% !!! Et voyons jusqu'où cela peut nous mener...

S U C E R L E B O S S 19 21 3 18 12 5 2 15 19 19 = 133%
Alors, la prochaine fois que quelqu'un vous dira qu'il se donne à plus de 100%... MÉFIEZ-VOUS

Exit only

Publié le jeudi 11 août 2005

"Désolé, je ne peux rien faire pour toi", non plus ...

Je suis perdu.

Mon ange

Publié le jeudi 11 août 2005

Je t'aime passionnément, mon amour

Faire le tour du monde main dans la main

Publié le mercredi 10 août 2005

Bilan

Publié le mardi 9 août 2005

Alors, après ces quelques jours de véritables congés loin de tout, qu'en est-il vraiment? Ai-je fais le break attendu? Je ne le saurai que bien plus tard.

Loin des yeux mais Isabelle a sans cesse été présente dans mon coeur: A chaque instant, j'imaginais son emploi du temps, les rencontres qu'elle devait faire. Je lui souhaitais silencieusement bon appétit aux heures habituelles de repas. Je suis toujours complètement accro d'elle.

Complètement incompréhensible, c'est la véritable de trouille au ventre pour l'appeler au téléphone ou aller la voir. Je ne comprends pas, je suis si heureux d'avoir de ses nouvelles ou d'être près d'elle. La crainte de me confronter encore à la réalité du gouffre entre nos sentiments l'un pour l'autre, peut-être. Ou la crainte de faire un faux-mouvement dans ce château de cartes que je tente de bâtir avec elle.

Je n'ai pas peur des américains
Ni des cons ni des politiciens
Mais j'ai peur de t'attraper la main
Et que tu m'esquives encore
Je ne sais pas si cet amour est fort
Ou si il ressemble à la chasse au trésor
Si t'en veux pas sache que je le déplore
Et que je m'excuse encore

Je n'ai pas peur de la mort
Mais que tu m'évites encore
Je te préviens matador
Qu'un jour je t'aurais alors

On a vu des taureaux aimer des taureros

Je n'ai pas peur des ordinateurs
Ni des virus exterminateurs
J'ai défoncer tellement de gladiateurs
Qu'ils ont disparu alors

J'aimerais bien t'emmener sur le port
Te refaire le coup du conquistador
J'ai peur que tu joues les taureadors
Et que tu m'esquives encore

Je n'ai pas peur de la mort
Mais que tu m'évites encore
Je te préviens matador
Qu'un jour je t'aurais alors

Mickey 3D

Résultat, je n'ai donné aucune nouvelle, prétextant le recul, persuadé que mes mini-messages spammick ne faisaient surtout plaisir qu'à moi. Résultat aussi, une grande sensation d'inutilité. J'ai le rôle de l'acteur qui aime tellement fort sa spectatrice qu'il en oublie qu'elle souhaite être seulement spectatrice.